Pompe à chaleur air-air

Transformez l'énergie extérieur en chauffage pour votre intérieur !

pompe à chaleur air-air

Quel est le fonctionnement d’une pompe à chaleur air/air ?

À l’heure actuelle, l’évolution du climat nous pousse vers des sources d’énergie propres et renouvelables. Nous avons besoin de revoir nos modes de chauffage et nous tourner vers des solutions alternatives. L’air qui nous entoure fait partie de ces combustibles toujours disponibles et gratuits. Des technologies permettent d’extraire les calories de l’air et de chauffer nos habitations. Ce sont les pompes à chaleur air/air. Comment fonctionnent-elles ? Quels sont leurs avantages ? Décryptage.

Le principe de la pompe à chaleur air/air

Ce système dit aérothermique (parce qu’il utilise l’air ambiant) a le vent en poupe. Peu gourmand en énergie, il protège l’environnement tout en étant performant et économique. Son fonctionnement est simple. L’énergie de l’air est utilisée pour créer de l’air chaud.

Pour entrer un peu plus dans les détails, il existe dans l’air qui nous entoure des calories quelle que soit la température extérieure. En effet, selon la physique pure même par -273 °C, l’air contient des calories. Celles-ci sont captées par l’unité de la pompe à chaleur air/air installée à l’extérieur de l’habitation. Elles vont vaporiser le fluide frigorifique contenu dans le circuit. Ce fluide sous forme de gaz, va passer par un compresseur pour que sa température augmente encore plus. Sous pression, il traverse un détendeur et relâche ses calories dans l’unité intérieure de la PAC air/air qui soufflera alors de l’air chaud dans le logement grâce à des ventilo-convecteurs.

Schéma du fonctionnement d'une pompe à chaleur air/air
Schéma du fonctionnement d’une pompe à chaleur air/air

Pourquoi choisir une pompe à chaleur air/air ?

Parfaitement adaptée à la construction ou la rénovation, une pompe à chaleur air/air s’installe facilement. Soit directement en première intention, soit en remplacement ou en complément d’un chauffage exclusivement électrique. En effet, la pompe à chaleur air/air, perd de ses performances lorsque les températures descendent en dessous de -10°C. Un chauffage d’appoint est alors à prévoir. Pour ces raisons, la pompe à chaleur air/air sera recommandée dans les régions tempérées et on lui préférera d’autres types de système dans les régions froides comme la géothermie.

Autre avantage de la pompe à chaleur air/air certains modèles sont réversibles et peuvent rafraîchir l’habitation en période estivale. Le fonctionnement reste le même, mais cette fois, ce sont les calories de l’air intérieur qui sont captées puis rejeter vers l’extérieur. Ce processus est exactement le même que celui d’un réfrigérateur. Il est à noter qu’on parle alors de rafraîchissement de l’air ambiant et non de climatisation. Une pompe à chaleur air/air permet de faire baisser la température intérieure d’un logement d’environ 5 °C.

Avec logo bloc promo green travaux vous bénéficiez :

  • d’une étude gratuite de votre éligibilité aux aides financières
  • d'une mise en relation simplifiée avec des artisans certifiés RGE proche de chez vous

Quelle consommation électrique prévoir ?

Une pompe à chaleur air/air fonctionne à l’électricité. Mais cette consommation est vraiment bien moindre que celle utilisée pour un chauffage électrique classique. En effet, pour 1 kWh d’énergie utilisée, la PAC air/air restitue 3 kWh. Le calcul est vite fait, vous divisez vos factures d’électricité par 3. Ce ratio est appelé COefficient de Performance. Il est important dans le choix de pompe à chaleur air/air. En règle général, il est admis qu’un COP de 3 à 5 assure un bon rendement et de réelles économies d’énergie et financières.
Bien évidemment, plus le logement sera bien isolé, plus la pompe à chaleur air/air se montrera performante.

Comment se présente une pompe à chaleur air/air ?

Une pompe à chaleur air/air est composé d’une unité extérieure qui s’installera dans le jardin ou sur le balcon et d’unités intérieurs qui peuvent se présenter de 4  manières différentes : 

  • mono-split : une seule unité intérieure se pose au dessus d’une porte ou sur un mur dégagé. Elle permet de ne chauffer qu’une seule pièce. 
  • multi-splits : jusqu’à 5 unités intérieures qui permettent de chauffer individuellement les pièces de vie. L’avantage est que chaque pièce peut être pilotée individuellement et peut même être programmable à distance, rendant le confort de l’installation encore plus intéressant.
  • Console : En général posé au sol, elle se pose généralement devant une fenêtre. Elle est plus efficace en mode chauffage  qu’un split grâce au thermostat interne qui prend en compte la température de l’air au sol.
  • Gainable : l’unité intérieure est installée dans les combles ou dans un local technique. Des tuyaux apportent l’air dans chaque pièce via une ouverture dans le plafond ou dans le mur. C’est une solution particulièrement discrète tant pour les yeux que pour les oreilles.

Pour en savoir plus sur l’installation d’une pompe à chaleur air/air

Investissements et économies 

La pompe à chaleur air/air est la moins chère des pompes à chaleur grâce à sa simplicité de fonctionnement et d’installation. Les économies réalisées sont conséquentes et la rentabilité du système est vite atteinte. Toutefois, s’équiper d’une PAC air/air reste un investissement important. Pour cela, le gouvernement a mis en place des dispositifs permettant d’alléger la facture.

Pour en savoir plus

Décrivez votre projet de travaux d'économies d'énergie

Choisissez votre type de travaux
Nom
Prénom
Mail
Téléphone
Code postal
Ville
Description de votre projet