Pompe à chaleur air-eau

Transformez l'énergie extérieur en chauffage pour votre intérieur !

pompe à chaleur air-eau

Prix d’une pompe à chaleur air/eau – Ce qu’il faut prévoir

Une pompe à chaleur air/eau est un appareil fiable et performant qui permet de faire de réelles économies en utilisant une énergie propre, renouvelable et gratuite : l’air qui nous entoure. Il s’agit d’un matériel sophistiqué dont le choix et la pose ne doivent pas être pris à la légère. Quel est le prix d’une pompe à chaleur air/eau ? Quel budget faut-il prévoir ? On fait le point.

La pompe à chaleur air/eau capte les calories contenues dans l’air extérieur et les restitues sous forme de chaleur pour le chauffage central de votre logement. Ce principe vous permet de réaliser de substantielles économies sur votre facture énergétique tout en respectant l’environnement.

Pour vous accompagner dans votre projet, les professionnels certifié RGE sont des interlocuteurs privilégiés. Un expert certifié vous guidera dans le choix du matériel, son dimensionnement et réalisera l’installation dans les règles de l’art. La certification RGE de vos travaux vous permettra de bénéficier des aides financières mises en place par l’état.

Avec logo bloc promo green travaux vous bénéficiez :

  • d’une étude gratuite de votre éligibilité aux aides financières
  • d'une mise en relation simplifiée avec des artisans certifiés RGE proche de chez vous

Le prix d’une pompe à chaleur air/eau

Le prix d’une pompe à chaleur air/eau dépend de 4 facteurs importants : le matériel, la pose, l’entretien et la consommation d’électricité.

L’équipement :

Le prix d’une pompe à chaleur air/eau dépend du dimensionnement de votre installation, de la marque et du modèle choisi. Il est important de choisir le système le plus adapté à votre situation pour que vous puissiez faire de réelles économies d’énergie. 

En règle générale, le prix d’une pompe à chaleur air/eau est estimé à environ 65 € à 90 € TTC par m2 à chauffer. C’est-à-dire qu’il faut compter entre 7 800 € et 11 000 € TTC pour une habitation de 120 m2. Des modèles plus puissants peuvent vous être proposé à un tarif plus élevé. S’ils ne sont pas surdimensionnés, ils peuvent améliorer vos économies d’énergie grâce à leur COP (COefficient de Performance) plus élevé.

Mais à bien considérer les choses, qu’est-ce qui justifie ces écarts de prix ? Pour être efficace et rentable, l’installation d’une pompe à chaleur air/eau doit tenir compte d’un certain nombre de critères très importants :

  • le climat et la région où vous êtes installés
  • la surface de votre habitation et le nombre de pièces
  • l’isolation du logement
  • le nombre d’occupants
  • la présence éventuelle d’un chauffage existant ou celui à prévoir
  • le besoin de puissance
  • les performances de la pompe à chaleur
  • le rendement de l’appareil, le COefficient de Performance (COP)
  • les fonctionnalités de l’appareil
  • le type de pompe à chaleur :
    • monobloc : toutes les fonctionnalités de la pompe à chaleur air/eau se concentre dans une seule unité située à l’extérieur de l’habitation. Ce matériel est alors moins cher mais également moins performant
    • bibloc : la pompe à chaleur air/eau est constituée de 2 unités, une à l’extérieur, une à l’intérieur. Cet équipement est plus cher, mais aussi plus performant et donc les économies sont plus importantes.
  • le procédé d’extraction des calories et de restitution de la chaleur (avec ou sans fluide calorifère)
  • les options supplémentaires comme par exemple la production d’eau chaude (on parle alors de pompe à chaleur en double service et il faut prévoir en général un surcoût de 2000 €) ou le chauffage de la piscine.
  • la présence d’outils de gestion à distance ou d’une intégration domotique

Qu’est-ce, c’est ?

Le COP, le COefficient de Performance est le rapport qui se fait entre l’énergie électrique consommée par la pompe à chaleur et celle qu’elle restitue sous forme de chaleur. Plus il est élevé, plus vous faites des économies d’énergie

Par exemple : pour un COP de 3 (ce qui est en général le COP moyen constaté) la pompe à chaleur produit 3 unités de kWh pour 1 consommé. 1kWh = 3 kWh. C’est simple : votre facture est divisée par 3. 

La pose

Afin que les travaux soient bien exécutés, l’installation doit être confiée à un professionnel certifié RGE. Le coût de la main d’œuvre est variable en fonction du type de pompe à chaleur air/eau choisi, de la région où elle sera installée, de l’entreprise retenue et des spécificités de l’installation. En général, la fourchette est de 1 500 € à 4 000 € selon la nature des travaux.

Pour bénéficier des aides mises en place par l’état, un professionnel certifié RGE doit se charger de la fourniture et la pose de la pompe à chaleur air/eau.

L’entretien

Pour évaluer l’enveloppe financière nécessaire pour opter pour une pompe à chaleur air/eau, il est important de prévoir l’entretien du matériel. En effet, afin de garantir un fonctionnement optimal, en tout sécurité et vous assurer ainsi le plus d’économies d’énergie possible, un spécialiste certifié RGE doit inspecter votre installation une fois par an. Cet entretien coûte en général entre 100 € et 300 €.

L’entreprise qui a effectué la pose de votre équipement peut généralement se charger de son entretien . Parfois, le contrat peut prévoir le déplacement du technicien en cas de panne, ce qui est plutôt avantageux.

La révision annuelle est obligatoire lorsque l’installation contient plus de 2 kg de fluide frigorigène dans la pompe à chaleur.

La consommation d’électricité

Pour compléter le budget nécessaire à l’installation d’une pompe à chaleur air/eau, vous devez prendre en compte la consommation électrique de l’équipement Il faut compter environ 750 € par an pour une surface à chauffer de 100 m2.

L’investissement total de l’installation d’une pompe à chaleur air/eau peut paraître élevé. Toutefois, il faut se projeter dans l’avenir pour se rendre compte des économies réalisées. La rentabilité se calcule sur le long terme avec un amortissement du matériel sur 3 à 6 ans. Avec une facture de chauffage est divisée par 3 et les aides de l’état, il s’agit souvent d’un investissement très intéressant pour améliorer votre logement.

Les aides de l’état

Pour vous aider dans votre transition énergétique l’état a mis en place un certain nombre d’aides qui vont vous permettre d’alléger nettement le prix d’une pompe à chaleur air/eau. N’hésitez pas à vous rapprocher de l’ADEME pour chiffrer le montant auquel vous pouvez prétendre :

  • crédit d’impôt pour la transition écologique (CITE) : 30 %
  • prime énergie / Certificats d’Economies d’Energie (CEE)
  • TVA réduite à 5,5 %
  • prêt à taux zéro : 30 000 € maximum remboursables sur 15 ans

Seule contrainte pour en bénéficier : un professionnel certifié RGE doit vous fournir le matériel et réaliser votre installation.

Pour en savoir plus sur les aides du gouvernement

Décrivez votre projet de travaux d'économies d'énergie

Choisissez votre type de travaux
Nom
Prénom
Mail
Téléphone
Code postal
Ville
Description de votre projet