Chaudière à condensation

Une des chaudières les plus performantes sur le marché !

Le fonctionnement de la chaudière à condensation : un principe simple

Changer sa chaudière vieillissante pour un modèle à condensation, permet de consommer moins d’énergie et assure une économie sur la facture de chauffage de 25 %. C’est appréciable aussi bien économiquement que pour la préservation de la planète. Mais quel est donc est le fonctionnement de cette chaudière à condensation qui change tout ? Explications

Les principes de fonctionnement d’une chaudière à condensation.

Dans une chaudière à gaz classique, la combustion du gaz chauffe l’eau du circuit de chauffage et d’eau chaude sanitaire. Les fumées et la vapeur d’eau émises lors de cette combustion sont immédiatement évacuées. Dans une chaudière à condensation, ces fumées et la vapeur d’eau sont récupérées pour en extraire l’énergie thermique qu’elles contiennent. Leurs températures s’élèvent alors à 120 °C et 200 °C.

Concrètement, la fumée passe par une seconde chambre voisine de celle de combustion. Dans cet espace, elle débouche sur le circuit de retour du chauffage central. La température du circuit est alors comprise entre 30 °C et 50 °C. Il récupère alors les calories résiduelles de la vapeur d’eau issu des fumées. Ainsi préchauffée, l’eau peut repasser dans la chambre de chauffe. Il faudra donc moins d’énergie dans ces conditions pour la mettre à température. C’est environ 25 % de combustible d’économisé par rapport à un modele de chaudière classique.

Fonctionnement chaudière à condensation
Fonctionnement chaudière à condensation

La vapeur d’eau ayant perdu ses calories redevient de l’eau. Elle s’évacue ensuite naturellement par la canalisation d’eaux usées du logement. Les fumées s’expulsent en façade ou par le toit par un système de ventouse ou de cheminée. Leur température étant nettement moins élevée que les fumées d’une chaudière classique (environ 50 °C au lieu de 200 °C), elles se révèlent moins polluantes.

Pour augmenter encore les économies d’énergie, la chaudière à condensation va fonctionner à basses températures sur de longues périodes plutôt que de chauffer à pleine puissance par à-coups. Le circuit reste à une température constante et diffuse une chaleur douce dans le. logement améliorant la qualité du confort. 

Avec logo bloc promo green travaux vous bénéficiez :

  • d’une étude gratuite de votre éligibilité aux aides financières
  • d'une mise en relation simplifiée avec des artisans certifiés RGE proche de chez vous

Le fort rendement de la chaudière à condensation

Ce principe de réutilisation des calories produites par les fumées permet un rendement de 110 %. C’est-à-dire que la chaudière à condensation produit plus d’énergie pour le chauffage qu’elle n’en consomme. Il s’agit est donc un des système les plus performant pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire actuellement disponible.

La directive Européenne ÉcoDesign impose depuis septembre 2018 la pose de ce type de chaudière dans les maisons. Il s’agit à terme de remplacer tout le parc de chaudière existant par la chaudière à condensation nettement plus propre et économique.

Petit point de vocabulaire : le rendement est la quantité d’énergie sortant de la chaudière sous forme de chaleur par rapport à la quantité d’énergie injectée dans la chaudière.

Le fonctionnement de la chaudière à condensation, convient-il pour d’autres énergies que le gaz ?

En règle général, la chaudière à condensation fonctionne au gaz de ville. Mais le principe peut aussi être utilisé avec le butane, le propane, le GPL, sans oublié le fioul, le charbon ou même les granulés de bois.

Dans ces cas-là, il sera nécessaire de prévoir l’installation d’une cuve ou d’un silo pour stocker l’énergie en question. Dans le cas du gaz ou du fioul, la cuve devra obligatoirement être en plastique ou en métal pour résister aux vapeurs corrosives. Ce contenant pourra être enterré dans un jardin ou seulement poser sur le sol. Pour une chaudière à condensation à granulés de bois, le silo devra se trouver à proximité immédiate de la chaudière afin que l’alimentation en granulés de bois par chargement automatique ne soit pas interrompue.

Pour en savoir plus sur l’installation d’une chaudière à condensation.

Quelle puissance prévoir ?

La puissance d’une chaudière à condensation pour équiper un logement dépend de plusieurs critères :

  • de la surface du logement,
  • du nombre d’habitants,
  • du niveau de confort souhaité
  • et de la production ou non d’eau chaude sanitaire.
  • de la qualité de l’isolation

En générale, 5 kW suffisent pour une petite maison bien isolée. Il est possible d’aller jusqu’à 20 kW, et même au-delà pour un grand logement moins bien isolé. Une chaudière à condensation peut être couplée à un système de production d’eau chaude solaire pour palier à un manque temporaire de rayonnement solaire.

Pour tirer profit au maximum l’installation et offrir le plus grand confort possible, les professionnels conseillent la mise en place de thermostats d’ambiance et de robinets thermostatiques sur les radiateurs. Dans un souci de discrétion et de confort, les chaudières gaz à condensation de dernière génération s’intègrent parfaitement à votre intérieur. Leur fonctionnement est très discret, comparable au bruit d’un lave-vaisselle.

Pour rester performante, une chaudière à condensation doit être révisé obligatoirement par un professionnel une fois par an. En complément, le circuit d’eau du chauffage central devra être vérifié régulièrement et nettoyer le cas échéant (désembouage).

Décrivez votre projet et obtenez jusqu'à 3 devis

  • Étude de votre éligilité aux aides financières
  • Mise en relation gratuite et sans engagement
  • Recevez jusqu'à 3 devis d'artisans certifiés RGE proche de chez vous
Choisissez votre type de travaux
Nom
Prénom
Mail
Téléphone
Code postal
Ville
Description de votre projet

Quel rendement pour une chaudière à condensation ?

Ce principe de réutilisation des calories produites par les fumées permet un rendement de 110 %. C’est-à-dire que la chaudière à condensation produit plus d’énergie pour le chauffage qu’elle n’en consomme. Il s’agit est donc un des système les plus performant pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire.

Quel puissance pour ma chaudière à condensation ?

La puissance d’une chaudière à condensation va dépendre :

- de la surface du logement,

- du nombre d’habitants,

- du niveau de confort souhaité

- de la production ou non d’eau chaude sanitaire.

En générale, 5 kW suffisent pour une petite maison bien isolée. Il est possible d’aller jusqu’à 20 kW, et même au-delà pour un grand logement moins bien isolé.

Comment optimiser ma chaudière à condensation ?

Pour optimiser au maximum l’installation et offrir le plus grand confort possible, les professionnels conseillent la mise en place de thermostats d’ambiance et de robinets thermostatiques sur les radiateurs.