Devis : les 8 points à connaitre pour mieux comprendre

Le premier pas dans la concrétisation d’un projet d’installation d’un nouveau mode de chauffage est la demande de devis auprès de professionnels compétents.  En effet, l’argent est toujours un point décisif pour prendre une décision. Mais comment faire ? À quels points faut-il être attentif ? Voici nos conseils.

Point n°1 : une visite sur les lieux

Le professionnel que vous sollicitez doit absolument se déplacer sur site pour établir une étude de votre projet. C’est primordial pour qu’il puisse réaliser une étude de faisabilité la plus fine et la plus adapté à votre demande. De cette étude préalable dépendra le choix du modèle de chauffage requis (pompe à chaleur, chaudière à condensation, etc…).

Point n°2 : un professionnel certifié 

devis chauffage Assurez-vous que le professionnel sollicité porte bien la certification RGE. Pour cela, il est important de la lui demander et d’effectuer une vérification sur le site faire.fr. Cette certification “Reconnue Garant de l’Environnement” vous assure les services d’un professionnel possédant savoir faire et expertise pour l’installation de votre chauffage. Il s’agit également d’une condition obligatoire pour pouvoir bénéficier des aides mises en place par l’état pour la transition énergétique des logements.

Pont n°3 : plusieurs devis pour mieux choisir

En règle générale, il est d’usage de faire établir plusieurs devis (3 dans l’idéal). Cette précaution permet d’effectuer un comparatif et obtenir le rapport qualité/prix le plus intéressant. Connaître le détail de ce que les professionnels proposent, permet de mieux comparer et de prendre une décision de manière éclairée.

Attention aux prix trop bas qui cachent parfois un manque de sérieux de l’installateur ou des pratiques frauduleuses.

Pont n°4 : voir plus loin dans le temps

Pour bien analyser un devis et retenir le plus intéressant, il faut prendre en compte les économies d’énergie réalisée sur le long terme. Effectivement, le prix de l’installation ne fait pas tout, il est capital de se projeter dans l’avenir et d’évaluer les conséquences financières entrainées par le choix de votre mode de chauffage.

Point n°5 : un contrat d’entretien

L’offre de maintenance, si proposée dans le devis, doit être étudiée avec sérieux. Cette option peut vous garantir une tranquillité d’esprit dans l’utilisation de votre chauffage.

Point n°6 : un gage de qualité

Pensez à vérifier que le matériel proposé est un matériel de marque. Vous serez assuré d’avoir à faire à une installation toujours optimisée qui apporte une vraie plus-value à votre logement. Il s’agit également d’un avantage important en cas de panne pour simplifier les réparations.

Point n°7 : les mentions obligatoires

devis chauffage Un devis doit présenter une description des prestations qui seront réalisées par le professionnel ainsi que les prix proposés. Vous retrouverez donc la description et le prix du chauffage préconisée en fonction de la configuration de votre logement.

Notons que parfois, l’installation d’un modèle haut de gamme peut s’avérer une bonne option pour la longévité de votre installation.

Doit aussi être clairement exprimé le montant de la main d’œuvre d’installation. À cela, s’ajoute la mise en service, les réglages et contrôles de rigueur.

Eventuellement, des frais de déplacement peuvent vous être facturés en fonction de l’éloignement compris entre votre logement et l’entreprise. N’hésitez pas faire jouer la concurrence sur ce point là également.

Il possible de trouver également sur le devis éventuellement la mention d’un contrat de maintenance comprenant la main d’œuvre et le déplacement pour l’entretien régulier et nécessaire. Ce contrat est optionnel, mais vivement conseillé.

Les prix doivent y être indiqués en Hors Taxe et en Toutes Taxes Comprises. La TVA appliquée peut-être différente en fonction du type de matériel pour une même installation. 

Attention, le prix de l’appareil n’est pas le prix de l’installation.

Point n°8 : un réel engagement

Le devis est un document qui engage les deux parties s’il est contresigné par le client. Il prend alors valeur de contrat commercial. Ne signez rien immédiatement, prenez toujours le temps de la réflexion. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix + 17 =