Pompe à chaleur

Transformez l'énergie extérieur en chauffage pour votre intérieur !

pompe à chaleur air-eau

Les aides financières pour l’installation d’une pompe à chaleur

L‘installation d’une pompe à chaleur représente un coût non négligeable de plusieurs milliers d’euros. Heureusement il existe plusieurs dispositifs d’aides pour alléger la facture. Voici toutes les solutions pour vous aider à financer votre pompe à chaleur.

Ma Prime Rénov’

Depuis le 1er janvier 2020, le Crédit d’impôt pour la Transition Énergétique (CITE) a fusionné avec les aides accordées par l’ANAH pour simplifier les démarches administratives de demandes d’aide. Le nouveau dispositif nommé Ma Prime Rénov’ concerne dans un premier temps les ménages aux revenus modestes et très modestes. Les foyers aux revenus plus importants restent éligible au CITE mais pour un montant forfaitaire et non plus à hauteur de 30 % des travaux. Au 1er janvier 2021, ils basculeront eux aussi dans le nouveau dispositif.

Les conditions pour bénéficier de ces aide pour l’installation de votre pompe à chaleur :

  • Disposer d’une facture unique qui englobe la fourniture du matériel et la pose par un installateur certifié RGE
  • Faire installer une pompe à chaleur autre que air / air. Cela signifie que vous pouvez opter pour une pompe à chaleur géothermique de type eau / eau, sol / eau, sol / sol ou d’une pompe à chaleur air / eau, dans la mesure où cette installation respecte les critères d’efficacité énergétique imposés.

La TVA à 5,5 % pour la fourniture et la pose de votre pompe à chaleur

Premier avantage qui profite à tous : le taux réduit de TVA (taux à 5,5 %) sur l’installation de votre pompe à chaleur. Pour en profiter, il suffit de confier l’installation à un professionnel.

Le taux de TVA réduit pour les pompes à chaleur fonctionne que vous soyez propriétaire ou locataire, du moment que le logement a été construit il y a plus de deux ans.

L’éco-prêt à taux zéro pour un bouquet de travaux en faveur des économies d’énergie

Vous avez prévu de faire plusieurs travaux d’économie d’énergie dans votre logement ? Vous pouvez alors bénéficier de l‘éco-prêt : un crédit sans intérêt pour financer l’acquisition de votre pompe à chaleur. Accordé par les banques, sous convention avec l’Etat, ce prêt à taux zéro est consenti pour un montant de 20 000 € pour deux travaux réalisés en isolation, chauffage, production d’eau chaude sanitaire et énergies renouvelables ou de 30 000 € pour un bouquet de trois travaux.

Le Certificat d’Economie d’Energie

Cette prime est attribuée sans condition de ressources par les fournisseurs d’énergie (EDF, Total, Engie,…). Elle est versé sur simple demande. Le montant est fixé en fonction des travaux effectués et de l’amélioration énergétiques qu’ils apportent au logement.

Pour aller plus loin, certains fournisseurs d’énergie ont mis en place une offre “coup de pouce chauffage” qui permet aux ménages les plus modestes de bénéficier d’un bonus supplémentaire. Les montants de ces aides cumulables peuvent se monter à 4 000 € pour un ménage très modeste, et 2 500 € pour un ménage modeste pour l’installation d’une pompe à chaleur air/eau.

Pour en bénéficier, il suffit de se rapprocher des fournisseurs d’énergie et de remplir une demande d’aide.

Le versement de la prime peut se faire de trois manières : règlement par virement bancaire ou chèque, déduction de la facture d’installation ou mise à disposition de bons d’achat pour des produits de consommation courante.

La prime est cumulable avec l’éco-prêt à taux zéro et avec Ma Prime Rénov’

Les autres aides possibles pour s’équiper d’une pompe à chaleur

Renseignez-vous également auprès de votre mairie, conseil départemental et régional pour voir si des dispositifs locaux d’aide au financement de l’installation d’une pompe à chaleur existent. L’ADIL pourra également vous renseigner sur ce point.